Marche nordique

Qu’est-ce que la marche nordique ?

La marche nordique est une autre conception de la marche, beaucoup plus rapide. Elle consiste à marcher avec des bâtons en imitant le pas alternatif du skieur de fond en pleine nature que ce soit dans les villes, dans les « voies vertes », les chemins de randonnée…

randonnee-beziers-marche-nordique-herault-15-mai_24820440-82177529

Historique rapide

La marche nordique s’est développée en Finlande au début des années 70 pour permettre aux skieurs de fond de poursuivre leur entraînement pendant l’été. En 1997, création du Nordic Walking en Finlande. Le succès a été rapide : au bout d’un an, on comptait déjà des centaines de milliers de pratiquants. Aujourd’hui, déjà plus d’un million de Finlandais ont pratiqué la marche nordique au moins une fois et environ 500 000 en ont fait leur nouveau « jogging » régulier.

La marche nordique est une activité toute récente en France puisqu’elle est arrivée dans les années 2000. Cette activité est importée en France par l’intermédiaire d’Arja Jalkanen Meyer, une Finlandaise installée en France depuis plus de 25 ans et désormais consultante auprès de la Fédération Française d’Athlétisme.  En 2010, on comptait déjà près de 8 millions de pratiquants en Europe …

Qui peut pratiquer la marche nordique ?

Par sa facilité et sa dimension « Sport-Santé », la marche nordique s’adresse à tout le monde quel que soit l’âge ou la condition physique. Des adolescents aux retraités en passant par les sportifs confirmés, ce qui fait d’elle une discipline très conviviale, ludique et familiale.

Différents niveaux de pratique

L’intensité de l’activité peut être adaptée à chacun selon ses capacités et ses envies. Trois niveaux de pratique sont ainsi identifiés:

  • « Santé, Bien-Être »: accessible à tous….de 10 ans à 110 ans!
  • « Fitness »: ce n’est pas une question de vitesse mais de technique. Ce niveau permet de travailler même nos muscles.
  • « Sport »: une maîtrise parfaite de la technique plus courir, sauter, « circuit-training » avec les bâtons.

 Les bienfaits de la marche nordique

1. La marche nordique tonifie le corps

Le mouvement complet de la marche nordique permet un renforcement général de toutes les chaînes musculaires et articulaires du corps. Contrairement à la marche et à la course traditionnelle (qui exploitent surtout les membres inférieurs), l’utilisation des bâtons favorise le développement musculaire des parties supérieures du corps. Les abdominaux, les bras, les pectoraux, les épaules et le cou se trouvent sollicités au même titre que fessiers et cuisses.

2.La marche nordique permet de mieux respirer

Durant l’effort, l’activation cardio-vasculaire en marche nordique est comparable à celle d’un jogging à allure modérée. La position du corps et l’utilisation des appuis latéraux en marche nordique favorisent l’amplitude pulmonaire et l’oxygénation (environ 60% de plus par rapport à une pratique classique de la marche nordique.

3. La marche nordique fortifie les os

Les os ont besoin d’être soumis à des vibrations pour se fortifier. Le planter des bâtons au sol assure l’optimum de vibrations  sans agresser les articulations.

4. La marche nordique aide à l’amincissement

En impliquant toutes les chaînes musculaires du corps, la marche nordique augmente sensiblement la dépense énergétique : jusqu’à 40 % de plus par rapport à la marche traditionnelle. En entrant dans une plage d’endurance, cette activité permet au pratiquant de perdre du poids et d’éliminer des graisses.

A la découverte de la marche nordique…

Si vous souhaitez mettre en place une section marche nordique au sein de votre association, le CDSMR Ardèche-Drôme peut vous aider !